• Dario Bivona

La main du plaisir

Mis à jour : 6 juil. 2019

Originaire de Russie, désormais l'artiste IVAN ALIFAN vit et travaille à New York après avoir fait ses études en art à Florence et à Toronto.


Ivan explore l'ambiguïté de la peinture figurative pour lui coller un regard moderne, car chaque représentation se transforme en laissant à l'individu le choix de ses actes. Plus simplement, l'artiste laisse libre cours aux possibilités sans vouloir reformuler pour autant le langage de l'art, mais en lui donnant des connotations sexuelles, comme une sorte de sous-titres intrinsèques.

L'ambiguïté en soi devient l'un des éléments clés de son travail et pousse le spectateur à une introspection psychologique afin de déclencher ses pulsions et ses passions.


L'ambiguïté

Le corps devient un objet séduisant et se transforme en une figure hautement érotisée, mais sans perdre sa connotation naturelle.

L'artiste, à travers son interprétation de la réalité et de l'humanité, cherche à décriminaliser le sexe dans l'art afin d'éliminer les barrières dans lesquelles le corps a été confiné pour qu'il puisse respecter les règles imposées par nos sociétés et par l'art contemporain.



HANDS STUDY


Sa série HANDS STUDY me fascine. L'artiste fait référence aux différentes positions des mains... dans leur acte d'autostimulation sexuelle. Alors, on les voit effleurer le corps, pénétrer le vagin, caresser le pubis, et beaucoup plus. Alors que l'auto-érotisme est une pratique très intime, l'artiste franchit ce côté privé et secret pour l'exposer et la sortir de l'ombre. J'adore l'audace d'Ivan Alifan et sa technique est irréprochable.



Si vous voulez aller plus loin et découvrir l'ensemble de son travail, je vous conseille fortement de visiter son site Web et de donner un coup d'œil à son compte Instagram. Enjoy!

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

© 2019 by Dario Bivona