• Dario Bivona

Mariages & pandémie

Le week-end dernier, j'ai eu le plaisir de m'entretenir avec ma bonne amie Ines Pesce, Wedding Marketing Specialist, qui vit dans les Pouilles, ma région natale. Nous avons jasé de la situation sanitaire actuelle en Italie et au Canada (plus précisément chez nous au Québec) et d'autres sujets liés à la pandémie dont l'état de l'industrie du mariage.


Je vous avoue que je ne suis pas un expert dans le domaine du wedding, mais je me suis renseigné pour comprendre ce que l'industrie du mariage vivait à cause de la COVID-19.


La situation en matière de mariage est similaire ici et en Italie. Il est possible de se marier au bureau de l'état civil avec un célébrant, les deux mariés (bien évidemment) et deux témoins, mais toute célébration d'après mariage est fortement interdite. Voilà ce qui est en train de tuer complètement l'industrie du mariage! Pensez à tous les commerces et services qui tournent autour du mariage : magasin de robes de mariées et d'habits pour homme, services de traiteur, de coiffure et de maquillage, bijouteries, salles de réception, etc.


Ines nous raconte d'ailleurs que l'industrie du mariage (et pas seulement) est à genoux en Italie et que les restrictions imposées par le gouvernement commencent à susciter le mécontentement de la population qui manifeste de plus en plus dans l'espace public... avec, parfois, des actes de vandalisme et de pillage.


Mais que c'est qui se passe chez nous au niveau des événements et des mariages ?


La crise du secteur de l'événementiel en général est un fait. Depuis mars dernier, tous les événements grand public (les festivals par exemple) ont été annulés et remportés en 2021, voire 2022! Les mariées de partout au Canada ont opté pour le même choix, déplacer la date de leur mariage à l'automne 2021 ou au 2022-2023, ce qui impacté énormément l'industrie du mariage et ses acteurs.

Selon les statistiques retrouvées sur Les Affaires, en temps normal au Canada, 15 % des mariages sont célébrés entre mars et mai, et 60 % entre juin et septembre (la haute saison des mariages), sans oublier qu'une bonne partie de futurs mariés canadiens décident souvent de se marier à l'étranger dans des localités estivales de rêve, ce qui a également des répercussions sur l'industrie du voyage.


L'histoire d'un couple canadien qui a annulé sa destination wedding en Italie.


Le magazine Mariage Québec nous propose l'histoire de Mayssam, une Montréalaise qui devait se marier dans le nord de l'Italie en juillet dernier.

Elle raconte que sa plus grande préoccupation n'était pas l'annulation du mariage, mais plutôt la santé des membres de sa famille au Liban et à la gravité de la pandémie en Italie qui elle considère un peu comme son deuxième pays. Même devant la possibilité de perdre les acomptes déjà versés, elle estime que la santé vient avant tout et, devant une crise sanitaire mondiale de cette ampleur, son plus grand chagrin est d'être loin de sa famille.


Comment a réagi l'industrie du mariage au Québec ?


Même si la gestion des petits mariages a été plus simple et flexible, ça n'a pas été pareil pour les grandes réceptions qui ont, évidemment, dû être remportées ou clairement annulées jusqu'à nouvel ordre, sans compter les difficultés pour les mariages à l'étranger ou de l'étranger ici à cause de la fermeture des frontières et des quarantaines obligatoires à l'arrivée et au retour... des obstacles, souvent, insurmontables.


Parmi les fournisseurs qui ont réagi avec des solutions créatives, j'ai un ami qui travaille dans l'industrie du mariage qui a pensé de proposer à ses clients qui se marient cet été durant la période de réouverture (avant de retomber en confinement partiel le 1er octobre dernier) des Luxury Lunch Box, inspirées du Box Veuve Cliquot utilisé par le Kimpton Lapeer Hotel dans le West Hollywood.


Alors, comme vous l'avez bien compris, "se réinventer" est désormais devenu le mot magique dans n'importe quel secteur.

Pour lire l'article (en italien) de la Rassegna stampa d'Ines Pesce >> clique ici.

Pour voir la vidéo (en italien) de notre Rassegna stampa >> clique ici.

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
  • White Twitter Icon
  • Blanc LinkedIn Icône

© 2019 by Dario Bivona